Tisane vigne rouge

Vitis vinifera

5€/100g

La tisane de vigne rouge, tirée des feuilles de cette plante aux multiples bienfaits, offre une expérience thérapeutique unique grâce à ses composés antioxydants. Les principaux éléments actifs de cette plante, tels que la quercétine, le resvératrol et les OPC, confèrent à la tisane de vigne rouge des propriétés exceptionnelles.

  • Soulagement de l’insuffisance veineuse et des varices ; la présence de quercétine, connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, permet à la tisane de vigne rouge de soulager efficacement les symptômes liés à l’insuffisance veineuse. Elle contribue à renforcer les parois des vaisseaux sanguins, favorisant ainsi une meilleure circulation sanguine. Les flavonoïdes présents dans la plante, tels que les OPC, agissent en synergie pour réduire l’enflure et l’inconfort associés aux varices.
  • Protection contre l’éblouissement oculaire ; outre ses bienfaits pour la circulation, la tisane de vigne rouge offre une protection précieuse contre l’éblouissement oculaire. Le resvératrol, un autre composé antioxydant majeur, aide à prévenir les dommages causés par les radicaux libres au niveau des yeux, contribuant ainsi à maintenir une vision claire et à protéger la santé oculaire.

En résumé, la tisane de vigne rouge se distingue par ses vertus thérapeutiques, offrant à ceux qui la consomment une solution naturelle pour atténuer les problèmes liés à l’insuffisance veineuse tout en préservant la santé visuelle. Son profil riche en antioxydants est en réalité un choix idéal pour ceux en quête d’une boisson en même temps délicieuse et bénéfique pour le bien-être général.

Méthode de consommation

Quantité 1 cuillère à soupe

Faire chauffer à 70°

Pendant 10 min

Moyens de paiements acceptés

les petits plus

La vigne rouge

La vigne rouge, bien plus qu'une simple plante utilisée dans la production de vin depuis près de 3500 ans, incarne une riche histoire et une symbolique profonde qui remontent à l'aube de la civilisation. Les Sumériens, parmi les premiers à cultiver la vigne, ne se contentaient pas de l'apprécier pour ses fruits succulents, mais la considéraient comme une véritable « herbe de vie ». Ces anciens peuples attribuaient à la vigne rouge des vertus exceptionnelles, allant au-delà de la simple utilisation vinicole.

Les Sumériens, imprégnés de spiritualité, vouaient un culte à une Déesse des vignes, plaçant ainsi la vigne rouge au centre de leurs croyances et rituels. Ils associaient cette plante à des pouvoirs mystiques, la considérant comme un symbole de régénération, de jeunesse éternelle et de vie épanouie. Les vignes, avec leurs cycles saisonniers, étaient perçues comme des allégories de la vie, avec des moments de croissance, de récolte et de renouveau perpétuel.

Au fil des siècles, la vigne rouge a continué à être célébrée dans diverses civilisations, chaque culture y ajoutant ses propres nuances et significations. Dans la Grèce antique, par exemple, le dieu Dionysos était associé au vin, représentant la joie de vivre, la créativité et la libération des inhibitions. Les Romains, quant à eux, adoptèrent également cette plante dans leur culture, lui attribuant des propriétés médicinales et l'inscrivant dans la sphère du sacré.

Au Moyen Âge, la tradition monastique joua un rôle crucial dans la préservation et la transmission du savoir sur la vigne rouge. Les moines, comme gardiens du savoir, développaient des compétences approfondies dans la culture de la vigne et la production de vins. Les monastères devinrent des centres d'érudition où l'usage médicinal de la vigne rouge commença à émerger. Ses propriétés bénéfiques pour la santé, en particulier pour la circulation sanguine, furent progressivement explorées.

Le passage du temps n'a fait que renforcer la réputation de la vigne rouge comme plante aux multiples facettes. Lors des derniers siècles, des études scientifiques ont confirmé les bienfaits de ses composés antioxydants, tels que la quercétine, le resvératrol et les OPC, sur la santé vasculaire. Ainsi, la tisane de vigne rouge, dérivée de cette plante chargée d'histoire, offre aujourd'hui une solution naturelle et traditionnelle pour soulager les symptômes de l'insuffisance veineuse tout en perpétuant l'héritage millénaire de la vigne rouge comme symbole de vitalité et de bien-être.

COMMENT PRENDRE VOTRE TISANE

  • À prendre deux à trois fois par jour pendant 24 jours consécutifs
  • Pour préparer votre infusion, versez de l'eau bouillante à 70°C dans un mug de 350 ml et laissez infuser pendant 10 à 15 minutes.
  • Prenez un verre de boisson avant ou après le repas et dans la journée.

PRÉPARATION

  • Quantité 1 cuillère à soupe
  • Faire chauffer à 70°
  • Pendant 10 à 15 min
1

Combien de temps puis-je conserver la tisane après ouverture du sachet ?

Les tisanes JOVIA se conservent jusqu’à 2 ans après l’ouverture de votre sachet.
2

Quelle quantité est recommandée pour ressentir les bienfaits des plantes ?

La quantité recommandée pour ressentir les bienfaîts attendus, est de boire trois mugs par jour.
3

Quelle quantité de tisane dois-je infuser pour la préparation d'un mug ?

La quantité à infuser pour un mug, est une cuillière à soupe.


Expédition sous 72h
Livraison offerte dès la
10ème tisane


Paiement 100% sécurisé


90 jours pour
changer d’avis


Livraison par
Colissimo / Chronopost